Max Boufathal sculpte une mythologie personnelle, née de la rencontre de fragments de civilisations primitives et consuméristes. Alliant aussi bien figures religieuses, politiques ou blockbusters, son œuvre stimule les référents visuels ancrés dans l’imaginaire.

Provocant, le projet aux résonances de science-fiction se révèle une véritable entreprise du “pouvoir”, manifeste utopique pour la conquête du territoire artistique.

Ces sculptures, partie visible d’un plan martial, se construisent selon une chaîne opératoire précise, établie sur plusieurs années.

Son nouveau projet : WAR POD / TOUGH MAMA’S PROJECT. Pour celui-ci nous avons créé ensemble la charte graphique de son organisation ainsi qu’un jeu de documents administratifs…

Cette œuvre évolutive a été exposée pour la première fois à Nantes du 6 au 28 mai à la galerie PARADISE dans le cadre de la résidence «Les Réalisateurs», sous la direction artistique de Fabrice Hyber.

Client : Max Boufathal, Artiste
Mission : Identité graphique, éditions…
Date : Mai 2016

© photos : Claire Soubrier